Berliac

Berliac

Berliac (né en 1982) est un auteur de BD d’origine argentine, qui a fait ses armes au sein du magazine américain Vice, avec notamment la série Asian Store Junkies. Passionné de manga des années 1960 et 1970, et particulièrement par Osamu Tezuka, Yoshiharu Tsuge et Takao Saïto, Berliac a intégré dans son œuvre une esthétique vintage particulièrement saillante.

Le site de Berliac : http://berliac.com

Guy Colwell

Guy Colwell

Guy Colwell (né en 1945) est un dessinateur de bande dessinée underground et un peintre américain. En 1964, il refuse de s’engager dans l’armée et connaît la prison. Il fait partie de ces artistes qui, de Robert Crumb à Art Spiegelman, ont révolutionné la BD occidentale.

Frank Reichert dit Frank

Frank

Sous le pseudonyme Frank, Frank Reichert s’est fait connaitre dans les années 1980 pour ses activités de scénariste de bande dessinée. Il a le goût des intrigues policières, comme dans La Variante du dragon, qu’il publie avec Golo, dont il fut le scénariste attitré durant quelques années. Il a également travaillé avec Edmond Baudoin, alors au début de sa carrière. Il fut ensuite traducteur de l’anglais, et collabore avec Le Masque et Rivages.

Steven Gilbert

Steven Gilbert

Steven Gilbert a écrit et dessiné les premières pages de Colville sous la forme d’un comics autoproduit, avant de disparaître totalement de la circulation.

En 2013, Steven Gilbert a reçu un Doug Wright Award pour The Journal of the Main Street Secret Lodge, qui marquait son retour à la BD. Cette édition est une version augmentée des 64 premières pages de Colville, dessinées dans les années 1990, agrémentées de plus de 100 pages réalisées plus de vingt ans après.

Golo en photo

Golo

Golo est un auteur de bande dessinée français qui n’a pas chômé. Entre 1971 et 1991, il est propulsé au sommaire de divers journaux comme Hara-Kiri, Charlie mensuel, Libération ou encore Pilote. Même si ses ouvrages ne se comptent pas sur les doigts de la main, on peut citer : Ballade pour un voyou, Mendiants et orgueilleux, Les Couleurs de l’infamie et son dernier album Istrati ! en plusieurs tomes chez Actes Sud.

Massimo Mattioli

Massimo Mattioli

Massimo Mattioli (1943-2019) est l’un des plus importants dessinateurs italiens de la bande dessinée contemporaine. Durant toute sa carrière, il a reçu de nombreux prix parmi les plus prestigieux. En France, il a notamment publié M le Magicien dans Pif Gadget et Squeak the Mouse dans L’Écho des Savanes.

Photo de Andrea Pazienza

Andrea Pazienza

Andrea Pazienza est le chef de file du mouvement artistique de la bande dessinée underground italienne des années 1970 et 1980. Il a dirigé deux titres très importants dans l’histoire de la bande dessinée européenne, Cannibale et Frigidaire, journaux dont sont notamment issus les artistes du mouvement Valvoline comme Lorenzo Mattoti, Massimo Mattioli ou Tanino Liberatore. C’est la première fois qu’il est publié en France.

Portrait de Moa Romanova

Moa Romanova

Moa Romanova Strinnholm est née dans le nord de la Suède en 1992. Curieuse, indisciplinée et – de son propre aveu – un peu paresseuse, elle quitte rapidement le lycée pour se consacrer à la peinture classique. Elle peut travailler jusqu’à 90 heures sur une peinture… La bande dessinée arrive comme un exutoire, un espace de liberté où elle peut exprimer son quotidien, ses envies et ses doutes, en passant directement de la pensée au dessin.

Photo de Noah Van Sciver

Noah Van Sciver

Né en 1984, Noah Van Sciver est une figure montante de la bande dessinée indépendante américaine. Il est l’auteur d’une série de trois volumes très remarquée : Fante Bukowski (éd. Employé du Moi).